La lipoplastie, c’est quoi ?

telos   5 avril 2016   Commentaires fermés sur La lipoplastie, c’est quoi ?

Les améliorations et le raffinement apportées à la lipoplastie permettent de ré-harmoniser les différentes parties d’une silhouette.

lipoplastie

Cas particulier : surcharge pondérale

Il est primordial de comprendre que la lipoplastie a pour but de traiter efficacement des zones localisées de la silhouette et non pas une éventuelle surcharge pondérale : aucun bénéfice en terme de perte de poids ne doit être attendu d’une telle intervention. Si il y a surcharge de poids, la stratégie conseillée par le chirurgien plasticien est d’envisager une éventuelle lipoplastie avant un amaigrissement et ce pour deux raisons :

  • les résultats de la lipoplastie permettent bien souvent d’obtenir un « déclic psychologique » permettant à la patiente de se prendre en charge dans son travail de perte de poids de manière plus efficace ;
  • un amaigrissement trop important avant l’intervention entamerait une bonne partie du potentiel de rétraction de la peau , alors que si on l’obtient dans les 6 mois qui suivent la lipoplastie on en majorera les résultats sans le relâchement de peau habituel après régime.
    Rappelons que dans tous les cas de figure, seule une bonne hygiène de vie (diététique et activité physique ++) pourra garantir une lipoplastie aux résultats optimisés et entretenus dans le temps.

Lipoplastie sur peau de mauvaise qualité

Comme il a été décrit dans le chapitre « Technique » la lipoplastie superficielle permet en travaillant la couche graisseuse sous-cutanée de pouvoir obtenir une bonne rétraction cutanée et ce même sur des peaux relâchées ou abîmées :

Lipoplastie chez l’homme

De plus en plus en plus soucieux de leur silhouette, le nombre d’hommes dans les cabinets de consultation esthétique est en constante augmentation.

Les différents éléments décrits (technique, indication, intervention…) sont applicables chez l’homme pour qui les localisations préférentielles sont représentées par :

  • L’abdomen
  • Les hanches (ou « poignées d’amour » )
  • Les adipo-gynécomasties ( graisse au niveau de la région pectorale accessible à la lipoplastie si la proportion glandulaire est minime : à vérifier par une échographie ++ )
  • L’ovale du visage