La liposuccion est-elle douloureuse ?

telos   1 août 2018   Commentaires fermés sur La liposuccion est-elle douloureuse ?

Intervention la plus réalisée de la chirurgie esthétique, la liposuccion est la chirurgie qui permet de remodeler la silhouette. Elle consiste principalement à enlever les excès graisseux localisés à divers endroits du corps. Pouvant être pratiquée aussi après une chirurgie de l’obésité, la liposuccion est appréciée parce qu’elle permet de faire disparaître les graisses disgracieuses. Mais, si les patients reconnaissent son efficacité dans l’élimination des graisses, ils redoutent surtout les douleurs au cours ou après l’opération.

lipo

Une douleur variable après l’opération   

Les douleurs postopératoires de la lipoaspiration varient d’un patient à un autre et dépendent aussi de la quantité de graisse prélevée tout comme de la région lipoaspirée.

Si les suites postopératoires de la liposuccion peuvent se manifester par des douleurs importantes chez certains patients, chez d’autres, il s’agit généralement de courbatures dont la durée peut varier entre 3 et 4 jours après l’opération.

Il va s’en dire qu’en cas de douleurs après une chirurgie de prélèvement des excédents graisseux, le patient peut les calmer en prenant des antalgiques. Par ailleurs, le port d’un panty permet aussi de diminuer les douleurs pouvant survenir après l’opération, de même que cette gaine de contention a pour but de limiter le risque d’œdème postopératoire.

Une intervention non douloureuse lors de l’opération

En règle générale,  la liposuccion est pratiquée sous anesthésie générale. Ce qui signifie qu’au cours de l’intervention, le patient ne ressent aucune douleur. Sauf s’il s’agit d’une zone particulièrement localisée, comme c’est le cas pour une liposuccion des cuisses ou une liposuccion des bras, qui peut être pratiquée sous anesthésie locale.

En plus, l’extraction des graisses excédentaires se fait avec des canules mousses à bouts arrondis, ceci pour éviter justement le traumatisme pouvant conduire à des douleurs. Le prélèvement des adipocytes n’entraînent donc pas de souffrances. L’introduction des canules se fait à travers de petites incisions réalisées sur la zone à prélever. Les canules sont reliées à un aspirateur permettant justement de prélever les graisses.

En définitive, on peut dire que les douleurs ressenties après une chirurgie esthétique ne sont pas de nature à handicaper le patient ou à l’empêcher de reprendre ses activités. Au contraire, dans la plupart des cas, le patient peut marcher dès le jour suivant. L’essentiel après une lipoaspiration c’est de garder à l’idée qu’il faut porter un panty, quotidiennement pendant 1 mois. Le résultat, c’est-à-dire une silhouette bien sculptée, en dépend aussi. On peut associer cette intervention à une abdominoplastie.