La cruroplastie ou le lifting des cuisses

telos   10 avril 2016   Commentaires fermés sur La cruroplastie ou le lifting des cuisses

Parmi les chirurgies esthétiques les plus connues ont peut citer le lifting du visage, mais aujourd’hui d’autres interventions sont de plus en plus en vogue, comme par exemple le lifting des cuisses appelé aussi la cruroplastie.

Le progrès médical et particulièrement en matière de chirurgie esthétique pousse les patients à profiter des nouvelles techniques pour améliorer leurs silhouettes à la recherche de la perfection.

lifting cuisses

Pour pouvoir recourir à une cruroplastie, il faut que la peau des cuisses soit assez élastique, souple et de bonne qualité pour garantir un résultat parfait. Cette intervention est donc conçue pour les femmes qui ont des cuisses pleines de vergetures, tombantes et aplaties. Le but est alors de soigner cet excès de peau et de graisse au niveau des cuisses.

En quoi consiste le lifting des cuisses ?

Après avoir consulté le chirurgien et avoir effectué les analyses nécessaires pour se rassurer de la bonne santé de la patiente, le chirurgien pourra donc passer à l’acte chirurgical. Sous anesthésie générale, le lifting des cuisses dure environs entre une heure ou deux selon les corrections à effectuer et les techniques choisis par le chirurgien.

Une cruroplastie se fait en deux grandes étapes, premièrement, le praticien effectue une liposuccion, c’est une aspiration de la graisse accumulée au niveau des cuisses, deuxièmement, le chirurgien passe aux incisions pour enlever les excès de peau et lifter les cuisses.

Les différentes techniques du lifting des cuisses

Il existe trois grandes techniques utilisées pour le lifting des cuisses:

  • La méthode avec une incision verticale: Le chirurgien effectue une incision allant de la face interne de la cuisse jusqu’en haut. Cette technique est choisie lorsque la patiente a un excès cutané important.
  • La méthode avec une incision horizontale: Le chirurgien effectue une incision dans le plis naturel de la cuisse ( de l’aine jusqu’au plis des fesses). Cette technique est la plus discrète puisque les cicatrices sont moins visibles. On ne pourrait réaliser cette méthode que lorsque la patiente représente un excès modéré de graisse.
  • La méthode mixte: C’est une technique qui combine les deux méthodes précédentes, elle est plus compliquée mais efficace pour retrouver une silhouette parfaite.

Les suites postopératoires

Après l’opération, la patiente pourra ressentir des douleurs comme des courbatures au niveau des cuisses, de simples antalgiques pourront atténuer ces douleurs. Une petite fatigue pourrait aussi être ressentie avec l’apparition de bleus au niveau des zones d’intervention. Ces gonflements vont disparaître au bout de deux à trois semaines.

En ce qui concerne les cicatrices, la patiente doit en prendre soins avec les médicaments et les traitements prescrits. Durant un mois, la patiente doit porter une gaine de contention. Marcher est recommandé dès les premiers jours suivant l’opération mais il ne faut surtout pas pratiquer du sport pour favoriser la guérison des cicatrices.

Les complications suite à un lifting des cuisses sont rares et les résultats sont immédiats.

Généralement, les patientes sont satisfaites dès le début, mais il faudrait attendre environs cinq à six mois pour apprécier le résultat final.