L’échothérapie ou la chirurgie des seins sans cicatrice

telos   21 février 2017   Commentaires fermés sur L’échothérapie ou la chirurgie des seins sans cicatrice

L’échothérapie est le traitement non-invasif de l’adénofibrome qui est une tumeur bénigne du sein aussi connue sous le nom de fibrome du sein ou de fibroadénome. Cette pathologie bénigne du sein touche particulièrement les jeunes femmes âgées entre 15 et 35 ans. On estime à 10 % le taux de femme concernée par cette pathologie. Si le traitement de cette pathologie est le plus souvent chirurgical, l’échothérapie est une alternative à la chirurgie au fibroadénome. Avant de parler de ce traitement, il est important de savoir comment se présente un adénofibrome.

adénofibrome

Physiopathologie de l’adénofibrome

L’adénofibrome se caractérise par sa mobilité, sa structure lisse, ferme et solide. Sa taille varie entre 1 cm et 15 cm et peut être localisé n’importe où dans le sein. Elle peut se détecter par palpation ou au cours d’un examen médical. Une mammographie ainsi qu’une échographie permettent alors de valider le diagnostic. Afin de déterminer s’il s’agit bel et bien d’une tumeur bénigne, l’on peut procéder à une microbiopsie.

Traitement de l’adénofribrome par ultrasons

Comme la plupart des interventions de la chirurgie esthétique et/ou fonctionnelle le traitement de l’adénofibrome exige de faire confiance à une clinique de chirurgie esthétique qui a 10 années d’expérience, même s’il s’agit d’une tumeur bénigne. L’échothérapie est une intervention indolore qui consiste à focaliser un faisceau d’ultrasons, tels les rayons de soleil et une loupe, de sorte à produire une quantité importante d’énergie acoustique, sur la zone du sein concernée par la tumeur.

Son traitement au lieu d’être chirurgical, peut se faire sans aucune incision donc sans rançon cicatricielle, parce que l’échothérapie est une technique de traitement de l’anénofibrome sans chirurgie. C’est un traitement ciblé qui ne fait encourir aucun risque d’endommagement des tissus environnants au patient.

echopulse

Le déroulement de la séance

Il s’agit en fait de l’utilisation d’un échopulse lors d’une intervention à tout point de vue similaire à une échographie, sauf qu’elle se déroule sous anesthésie locale. L’échopulse est un appareil qui propulse des ultrasons de très haute intensité sur les lésions pour traiter les tumeurs. Une fois les tissus réchauffés à près de 85 °c, les cellules sont complètement détruites. On parle de fonte de cellules. Une séance d’échothérapie est généralement suffisante. Une séance dure entre 20 mn et 1h de temps en fonction de la grosseur du nodule.

Il se trouve toutefois que malgré les avantages que présentent cette technique de traitement du nodule thyroïdien, elle n’est cependant pas prise en charge comme c’est le cas avec le traitement chirurgical de l’hypertrophie mammaire ou d’une chirurgie reconstructrice des seins.