Cartilage artificiel pour la reconstruction nasale

telos   2 novembre 2017   Commentaires fermés sur Cartilage artificiel pour la reconstruction nasale

La reconstruction de la pyramide nasale est un défi compte tenu des difficultés en du remodelage d’une structure tridimensionnelle tout en respectant la complexité de la reconstruction.

Dans ce contexte, des chercheurs de l’Université de Bâle en Suisse ont réalisé avec succès la chirurgie de reconstruction du nez à l’aide de cartilages artificiels cultivés en laboratoire. Les tissus cartilagineux sont issus des propres cellules du patient dans une approche qui pourrait contourner le besoin des chirurgies les plus invasives.

L’équipe a appliqué le traitement à un groupe de cinq patients âgés de 76 à 88 ans. Les patients avaient déjà subi une chirurgie pour éliminer les cancers de la peau non-mélanome, les laissant avec des défauts dans le cartilage de leur nez.

Une reconstruction typique pour de tels patients impliquerait des greffes prélevées sur la cloison nasale, l’oreille ou les côtes. Bien que cela soit efficace dans la reconstruction du nez, la procédure peut être douloureuse et entraîner des complications dans la zone de l’excision.

En développant la méthode alternative, l’équipe a extrait des cellules de la cloison nasale du patient. Ces cellules cartilagineuses, appelées chondrocytes ont ensuite été isolées et multipliées. Après l’ensemencement des cellules nouvellement formées sur une membrane de collagène, elles ont été cultivées pendant une période de deux semaines et ont aboutie à un cartilage modifié.

Ces greffes d’ingénierie ont ensuite été façonnées pour s’adapter aux défauts du patient. Un an après la reconstruction, Il a été révélé que les patients ont presque eu le même résultat que la chirurgie standard avec une expérience beaucoup moins douloureuse et sans complications et effets secondaires jusqu’à présent. La technique pourrait aider le corps à mieux accepter le nouveau tissu. Par ailleurs, le traitement pourrait potentiellement être appliqué à d’autres chirurgies reconstructives avec des greffes.